04 juin 2013

DU GRAND WAREMME AUX CHAMPIONNATS FRANCOPHONES

Le samedi 25 mai dernier avaient lieu à Dampicourt, au fin fond du royaume, les championnats francophones pour cadets-scolaires. Compétition sur sélection reprenant tous les meilleurs du Sud du Pays. Quelques-uns de nos beaux athlètes avaient des chances à défendre!

Les premières à s'élancer furent nos féroces et véloces athlètes féminines de 400m, Mathilde Jacquemin et Camille Philippe : Toutes les deux potentiellement médaillables, une course palpitante s'annonçait pour les trois places convoitées du Podium. Bref, une finale pleine de promesses : et la course les a tenues. Mathilde est partie relativement prudemment au couloir deux, tandis que Camille volait dans les plumes de tout le monde, entre le 150 et le 300m, pour déboucher légèrement en tête dans la ligne droite! Elle a encore une fois fini très fort, mais du s'incliner de quelques mètres, et décrocher une superbe médaille d'argent! Mathilde revenait petit à petit dans la ligne droite et échoue a un chouya du bronze! Toutes les deux ont martelé leur record personnel à grands coups, de plus d'1sec : 60.04 pour Camille, 61.11 pour Mathilde! Quelle course décoiffante! Et quelle belle récompense pour deux athlètes appliquées qui en demandent toujours plus, avec toujours beaucoup d'aisance! Le coach est fier et heureux de ces superbes progressions. Et l'ensemble de la bande aussi, qui peut s'en inspirer à souhait!

Cam math LBFA damp.jpg

IMG_2589-1.JPG

DSC_0634-1.jpg

Chez les garçons, Julian a eu fort à faire : une course à nouveau très très serrée se profilait, avec les 5 premiers gratifiés de chronos à compresser dans un mouchoir de poche, entre 56.43 et 56.90! Mais notre Dave Wottle national, même s'il ne laisse jamais impressionné, manquait cruellement de jus ce samedi. En pleine croissance et privé de sprint depuis 2 semaines à l'entrainement vu sa petite fesse douloureuse, il n'a pas pu déployer tout son talent cette fois-ci. Il termine 9e au total en 58.80 à 2 sec de son meilleur temps, en restant en dedans. Qu'à cela ne tienne, c'est déjà une grande expérience de figurer parmi les favoris en cadet 1ere année!!

Son altesse Lenny Bovy a alors sorti sa lance aiguisée qui lui sert de javelot : dès son premier essai, il la pointe dans le terrain luxembourgeois à 39m50! Une marque qui, malgré ses efforts, ne bougera plus, et qui lui vaudra la 4e place, au pied du podium. Deux heures plus tard, le KING passera à nouveau tout près du podium au disque avec 33m90 qui lui valent la 5e place...avant un dernier lancé à plus de 36m mais hors zone de 5 petits centimètres (oui oui on l'a vu, 36m!). Altesse chevaleresque, car remplie de témérité et de bravoure(!): Lenny a pris part à ces championnats encore sous antibiotiques, la gorge en feu et les jambes un peu frivoles, mais avec un bras solide comme un roc!

Nicolas Joris est alors entré en lice, dans un 800m cadets presque aussi palpitant que le 400m cadettes, avec un très beau niveau chez les favoris de la course. ce qui n'a pas empêché notre coco Nico de se retrouver en tête au rabattement, les favoris n'osant pas trop passer devant. Un peu hésitant, il a ainsi mené le peloton le temps d'arriver dans le virage ou l'un des athlètes attendus a pris les devants. Passage en 1.06 à la cloche pour Nico, esseulé en 3e position. Il ralentit instinctivement pour gérer la 3e place, qu'il tient toujours à l'entrée de la ligne droite, mais ne put faire face au retour fulgurant d'un athlète de Châtelineau. Résultat: encore 4e en 2.13, au pied du podium! Comme en indoor, et comme en cross! Il confirme sa bonne forme et s'apprête à maintenant à faire descendre les chronos!

Nico LBFA.jpg

DSCF2167.jpg


Un évènement inattendu

Enfin, le temps passant, le freesby s'échappant dans les jardins voisins, la fosse de steeple se remplissant petit à petit et le soleil baissant dans le ciel tandis que le stade se vide au fur et à mesure des finales, nous n'étions pas encore au bout de nos surprises. Dernière course de la journée: le 1500m steeple cadets hommes. Baptiste s'y est inscrit fidèle à son habitude: en casse-cou! Et pour une fois le coach a suivi son délire. A présent, on peut dire qu'il a bien fait. Après une fin d'hiver perturbée par des genoux récalcitrants, Baptiste était de retour depuis quelques semaines pour savourer l'entrainement. Les progrès ont vite débarqué. Pourquoi pas le LBFA. Au hasard. Mais à coeur vaillant, rien n'est impossible. Le steeple, chez les Huberland, c'est une histoire de famille, paraît-il. Et puisque le monde est bien fait, saviez-vous que j'ai moi-même couru un 1500m steeple avec le cousin  éloigné de Batman lorsque j'étais moi-même cadet, il y a 10 ans?! Toujours est-il qu'un Waremmien sait qu'il n'a jamais rien à perdre. Le steeple est une discipline difficile : les obstacles cassent la course et nous rappellent qu'il est de bon ton de maîtriser sa peur. Un premier tour calme, serein et de prise de marques n'a pas fait de tort à Baptiste, alors en 6e position. Et puis, à chaque virage, on voyait poindre l'espoir. A 800m de la fin, 5e. A 400m, 4e...A 200m, il passe 3e avant d'attaquer la dernière rivière, celle où il sait que Célia finira dans l'eau si Waremme décroche deux médailles, celle où son coeur bat la chamade parce que c'est lui qui a demandé à tenter cette discipline, c'est lui qui a demandé des conseils à Pieter Desmet un matin sur la piste, c'est lui qui a transporté d'un vieux hangar jusqu'à la piste la première barrière sur laquelle il s'est entrainé pour ces championnats. Celle de tous les possibles. Et en sortant de l'eau, il a encore remis une couche, s'accrochant follement à ce que personne n'aurait cru, s'accrochant follement à une 3e place qu'il a gagnée lui-même, comme l'officiel lui accrochera quelques minutes plus tard la médaille qui va avec, autour du cou. Le chrono confirme sa ferveur : 5.04, ce qui lui aurait valu le 10e temps belge au ranking cadet 2012, alors qu'il n'est que première année. Et pour remercier sa rivière, les gages du pari ont été respectés: en offrande à cette eau des ardennes qui lui a permis l'exploit, notre Célia! Notre Célia encore un peu chamboulée par le tourment des blessures, et que Baptiste, si j'en crois la légende, aimerait vraiment voir courir sereinement à ses côtés, quel que soit son niveau, pour partager avec son amie la fougue qu'il a ressentie pendant ce 1500m steeple épatant tout en bas de la Belgique, et la fraîcheur pleine d'espoir de l'eau de la rivière qui, loin d'alourdir ses pieds, les revigorait.

954602_461956837212582_963664570_n.jpg 


Au final, les résultats sont meilleurs encore qu'aux championnats hivernaux, et les performances ne cessent de s'améliorer : une médaille d'argent, une médaille de bronze, trois 4e place et une 5e place. Et attendez de voir les autres athlètes qui seront bientôt en lice eux aussi.

Deux médailles, des drapeaux fièrement brandis, le freesby heureusement récupéré, un terrain traversé pour que le pantalon de Célia finisse bien mouillé, et, surtout, l'Amitié.

IMG_0221.JPG

Bref, Encore un grand jour pour Waremme.

IMG_0223 - kopie.JPG

15:50 Écrit par Waremme Athletic Team dans Actualité, Compétition/Résultats, Records | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.