07 février 2013

COGITO de DESCARTES

Certes, on ne voit pas encore les grands philosophes au cours de Français de la 2e secondaire...MAIS, je suis tombé par hasard sur cette petite phrase écrite au bas de mon carnet d'entrainement suite à une course splendide de ce petit athlète que j'adore il y a quelques mois ... . Voilà donc ce petit mot pour François, dont la foulée aérienne et candide attend impatiemment de retrouver son aisance pendant ce petit standby imposé par la croissance. François qui va maintenant vite reprendre la voie de l'allégresse, j'en suis certain:

 

Je cours, donc je suis.

DSC_6478.JPG

20:56 Écrit par Waremme Athletic Team | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.